Quel type de société choisir pour lancer son entreprise

Quel type de société choisir pour lancer son entreprise

Vous souhaitez lancer votre entreprise ? Vous allez devoir choisir un type de société avant de pouvoir initier vos démarches de constitution. Voici quelques éléments pour vous aider à faire le bon choix.

Choisir un type de société : SAS ou SARL ?

Dans ces deux types de structures, la responsabilité des associés est limitée à leurs apports dans la Société. Il est à noter que depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, le choix de l’une ou l’autre de ces structure n’a plus d’impact sur l’obligation ou non de désigner un Commissaire aux Comptes.

Type SAS (SASU si un seul associé) SARL (EURL si un seul associé)
Nombre d’associé Pas de limitation Maximum 100 associés
Capital minimum Non Non
Responsabilité des associés Limitée aux apports Limitée aux apports
Imposition des bénéfices Impôt sur les sociétés Impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu
Organe de direction Président, avec possibilité de prévoir des organes supplémentaires dans les statuts Gérant
Régime social du dirigeant Régime général de la sécurité sociale Gérant majoritaire : régime social des travailleurs non-salariés Gérant minoritaire ou non associé : régime général de sécurité sociale  

Les autres types de structure se caractérisent par une plus grande complexité et/ou une responsabilité accrue des associés. Elles ne sont choisies que pour répondre à certains besoins spécifiques.

Pourquoi choisir la Société Anonyme

La Société Anonyme (SA) a la particularité de pouvoir être cotée en bourse. Si la responsabilité de ses actionnaires est limitée à leurs apports, son mode de fonctionnement est plus complexe que pour les sociétés précédentes : il vous faudra notamment prévoir un capital minimum de 37.000 euros, être 2 associés minimum (7 si vous souhaitez que la société soit cotée en bourse), et mettre en place un Président, Directeur Général et Conseil d’Administration, ou un Directoire et Conseil de surveillance. 

Les types de sociétés moins utilisés : SNC, SCS et SCA

La Société en Nom Collectif est privilégiée par ceux qui souhaitent une société très fermée et stable : il est impossible pour un associé de céder ses parts sociales, ou pour un gérant associé d’être révoqué, sans l’accord unanime des autres associés. Sous certaines conditions, ce type de structure permet également d’opter pour l’imposition sur les revenus, ou l’impôt sur les sociétés, et d’échapper, sous certaines conditions,  à l’obligation de dépôt des comptes annuels. Le revers de la médaille est une responsabilité illimitée et solidaire de tous les associés.

Enfin, la Société en Commandite, qu’elle soit Simple ou par Actions (SCS ou SCA), se caractérise par la coexistence de deux types d’associés : les commandités (responsabilité illimitée et solidaires, statut de commerçant) et les commanditaires (responsabilité limitée aux apports).

Vous souhaitez une consultation personnalisée ou une assistance dans la constitution de votre société ?